Le deuxième webinaire du cluster EdTech Grand Ouest est consacré à des retours d’expériences croisés sur l’évaluation des compétences numériques ; des expériences de l’évaluation et de la certification des compétences notamment numériques d’un public d’étudiants.

 

Les invité.e.s de ce webinaire sont Céline JOUSSAUME-DUFOUR, directrice de l’école MBWAY de Nantes et référente pédagogique France, Philippe AÏN, co-fondateur et CEO de la startup TRIDAN (solution d’évaluation des compétences digitales), Stéphane Taupin consultant et formateur en transition numérique pour l’Université de Bretagne Sud à Lorient et Marie Bancal responsable du développement chez PIX. (Replay ci-dessus)

Contexte & objectifs de l’expérimentation

Pourquoi évaluer des compétences digitales ?

Le Digital est devenu une compétence importante voire essentielle pour certains postes. Si les étudiant.e.s d’aujourd’hui sont digital natives, ils ne sont pas forcément des professionnel.le.s du Digital, qui revêt un large spectre de compétences. Les entreprises sont de plus en plus demandeuses de profils ayant des compétences digitales avérées. Mais face à une offre de formations très large, qu’en est-il des compétences réelles des apprenants ?

L’intérêt de pouvoir réaliser des évaluations est donc triple :

  1. pour les centres et organismes de formation : valider les acquis des formations dispensées et les unifier,
  2. pour les étudiant.e.s ou apprenant.e.s : pouvoir connaître leurs niveaux opérationnels d’expertise et leurs axes de progrès,
  3. pour les entreprises : avoir une garantie du niveau d’expertise des futur.e.s collaborateur.trice.s, ou mesurer le niveau de collaborateur.trice.s, ayant suivi une formation dans le domaine du digital ou ayant des besoins en formation.

Dans ce retour d’expérience, Céline JOUSSAUME-DUFOUR explique la démarche suivie pour mesurer le degré d’expertise digitale de ses étudiants. Comment le choix d’un outil a permis de mesurer les acquis d’une formation ? Comment l’évolution des compétences acquises pendant une formation a pu être mesurée ? Quel outil a été retenu ? Telles étaient les questions que se sont posées les équipes de MBWAY, avant de choisir la solution qui leur a semblé la plus adaptée.

Quel objectif pour un centre de formation ?

L’objectif était double :

  • pouvoir mesurer les acquis de formation (voire son évolution) durant l’ensemble du cursus suivi par les étudiants,
  • s’assurer d’un niveau de compétences acquises similaire sur différents sites de formation.

Quel process suivre ?

Pour mesurer l’acquisition de connaissances, mais aussi l’évolution de l’acquisition de compétences, il était nécessaire de réaliser deux tests pour mesurer les niveaux en début et en fin du parcours d’apprentissage.

  • un test de positionnement au début du parcours de l’étudiant pour permettre de restituer une cartographie de ses compétences avec ses points forts et ses points faibles. L’étudiant envisage ainsi le travail à fournir et se mobilise sur les compétences qu’il doit acquérir pour s’améliorer.
  • un test en fin de cursus pour observer la progression, élaborer un nouveau « radar » de compétences et surtout permettre à l’étudiant d’améliorer son employabilité en lui permettant de valoriser ses forces opérationnelles auprès des futurs recruteurs.

Quel outil péréniser ?

MBWAY choisit Tridan+

Le réseau d’écoles MBWay a expérimenté sur ses 15 campus en France le test Tridan+ MarketingDigital, afin de dresser le profil de l’étudiant et de suivre sa progression au cours des deux années de Mastère 1 et de Mastère 2.

Choisir sur quels critères ?

Les critères qui ont conduit au choix de la solution Tridan+ par MBWAY sont les suivants :

  • Accès à l’interface Tridan+ dédiée aux écoles, qui permet de créer des sessions très facilement et d’inviter l’ensemble des étudiants ou apprenants en quelques clics,
  • Tests sécurisés, avec des questions délivrées dans un ordre différent aux étudiants,
  • Tests multidevices : possibilité de les passer sur desktop, tablette ou téléphone mobile,,
  • Sessions réalisées en présentiel, mais le test peut également se passer à distance (atout indéniable dans la crise sanitaire Covid-19 qui a vu fermer pendant le confinement tous les établissements de formation).

Cartographie des compétences

Selon Céline Joussaume-Dufour, la solution Tridan+ permet non seulement de faire les deux tests de positionnement en début et en fin de parcours pour mesurer l’accroissement des compétences digitales des étudiants, mais aussi elle leur donne la possibilité de situer leur niveau de maîtrise du marketing digital. Mais pour MBWAY, le test a aussi permis de réaliser :

  • une cartographie des compétences pour chaque responsable pédagogique de chaque école
  • une cartographie au niveau national afin de comparer les différents campus et l’évolution des élèves.

Mise en place du test Tridan+ pour évaluer les compétences

La mise en place du test Tridan+ Marketing Digital a été faite dès septembre 2019 afin de faire passer les tests de positionnement pour les M1. Les M2 (environ 300 élèves à l’échelle nationale), au terme de la première année d’utilisation, passeront leur test de fin d’année au mois de juin.

Création des sessions

Chaque responsable pédagogique a dû créer sa propre session pour ses promotions. Un référentiel est transmis pour l’utilisation de la plateforme et le support client de Tridan permet de se faire accompagner en temps réel pour gagner du temps lors de la création de la première session. Tout est automatisé, donc le process est au final très simple et rapide.

Lancement des tests

Les apprenants doivent donc répondre aux 180 questions pour 75 minutes. Le test est lancé pour tout le monde au même moment. Un surveillant est présent lors du test. Le test fonctionne sur n’importe quel navigateur à jour et depuis n’importe quel téléphone portable.

Une maquette pédagogique est également fournie qui permet d’orienter les savoirs des étudiants, avec un détail précis des connaissances et savoir-faire à enseigner. Des exemples de questions pour chaque sous-compétence évaluée permet de remettre aux vacataires une orientation quant au programme à dispenser qui collera au plus près de la réalité du marché ; celui des entreprises. »

Quels résultats pour l’expérimentation ?

Obtention d’un score sur le référentiel des compétences digitales

Plus de 1200 candidats en France ont passé le test Tridan+, leur permettant d‘afficher leurs compétences auprès de recruteurs grâce à l’attribution d’un score. et de doter les étudiants d’un score de maîtrise du marketing digital qu’ils peuvent afficher sur leur CV.

Tridan, à l’instar d’un TOEIC pour l’anglais, s’affiche comme un référentiel : un test évaluant les compétences opérationnelles digitales. 3 tests de plus de 180 questions chacun permettent de répondre à ce besoin d’évaluation.

« Si le test Tridan+ devenait une référence, l’affichage de ce score sur les CV renforcerait la crédibilité des candidats vis-à-vis de leurs employeurs potentiels. »

Philippe AÏN, co-fondateur de TRIDAN

Pour conclure

Parce que la transformation digitale des entreprises est devenue une priorité pour de nombreuses entreprises, elles ont besoin de recruter des personnes aux compétences que, bien souvent, elles ne maîtrisent pas. Face aux attentes des entreprises, il est important que les centres de formation puissent certifier le niveau de compétences atteint par ses apprenants.

Les tests de Tridan peuvent aussi évaluer les compétences digitales des commerciaux d’une entreprise, qu’il s’agisse de social selling, d’inbound marketing, de CRM ou d’ERP. Un radar détaillé de toutes les compétences permet visuellement de comparer les profils entre eux.


Philippe Aïn, CEO de Tridan